Prix de l’immobilier de bureau : quelle évolution des prix en France ?

Après plusieurs années durant lesquelles les entreprises se sont éloignées des centres urbains au profit des grandes périphéries qui proposaient des vastes locaux à bas prix, le phénomène tend à s’inverser. Deux raisons principales à cela :

  1. Les organisations calquent leurs recherches immobilières pour suivre le mouvement de métropolisation qui a ramené les habitants en villes au détriment des campagnes
  2. Ensuite, en se regroupant dans les grandes villes, les entreprises favorisent leur intégration à des écosystèmes rassemblant différents acteurs d’un même secteur. A ce titre, l’exemple parisien du silicone sentier, quartier du deuxième arrondissement de la capitale où l’on retrouve de nombreuses jeunes pousses numérique est particulièrement parlant. Un choix qui permet entre autres aux entreprises de favoriser les synergies et les échanges avec d’autres acteurs de leur marché.

A l’instar de l’immobilier particulier, les prix de l’immobilier de bureau sont en train de flamber.

Flambée des prix à paris

Sans surprise, en 2018 Paris reste la ville la plus chère en France pour implanter des bureaux avec un loyer moyen situé à 460 euros le m2 et qui a évolué de 6,2 % en l’espace d’un an seulement. Certains secteurs comme le Palais Royal ou les invalides voient même les prix flirter avec les 1 000 euros du mètre carré. Les espaces disponibles étant très rares dans l’hyper-centre de la capitale, cela profite aux arrondissements plus périphériques comme le XVIIe.

Hausse constante en région

Côté grandes ville, Lyon est à la fois la plus prisée et la plus abordable avec un mètre carré qui se négocie en moyenne à 174 euros, un tarif qui reste stable depuis quelques années. Sur la façade Ouest fortement dynamisée par l’implantation récente de la LGV on retrouve Nantes et Bordeaux. Toujours plus numérique, toujours plus attractive Nantes est plus abordable que Lyon avec avec un loyer moyen de 138 euros le mètre carré. A Bordeaux, le loyer au mètre carré de bureau se négocie en moyenne pour 175 euros.

La location d’espaces comme solution ?

Face à cette ruée vers les hyper-centres, les entreprises se tournent de plus en plus régulièrement vers la location de leurs espaces non-utilisés. Salles de réunion ou encore salles informatiques libres constituent en effet une manne pour les sociétés qui souhaitent rentabiliser leurs espaces inutilisés, mais également une aubaine pour les entreprises en recherche d’espace et qui font face à la raréfaction de mètres carrés. De nombreuses plateformes intermédiaires simplifient le processus de recherche et de mise à disposition d’espaces de travail, facilitant ainsi la vie des office managers. Un modèle semblable à Airbnb qui fait aujourd’hui le succès de ce modèle en passe de devenir une véritable tendance de fond.

Catégorie d'article